Hilwati


Hamid Bouchnak حميد بوشناق










Biographie de Hamid Bouchnak

Né le 13 mai 1969 à Oujda, au Maroc, Hamid Bouchnak est issu d'une famille qui connait bien la musique. En effet, son père, Benyounès dit 'Afandi', est un musicien très réputé dans le milieu de la musique arabo-andalouse. C'est donc très jeune, à 5 ans seulement, que le petit Hamid se met à chanter auprès de ses frères.

Doué et pour le chant et la composition (il a écrit la plupart des titres importants du groupe), Hamid Bouchnak est l'un des piliers les plus essentiels de la formation des 4 frères Bouchnak.

Poussés par leur père qui les encourage à persévérer dans le milieu de la musique, Hamid Bouchnak et ses frères animent les mariages et autres fêtes pendant un moment avant de finalement enregistrer leur toute première cassette en 1983. Ce fut un succès.

« Janoura », chanson incluse dans l'album, gagne le premier prix lors du concours « Adoua El Madina » (les lumières de la ville). Ceux qu'on appelle désormais les chevaliers du Raï, grâce à leur son unique aux musicalités métissées d'occidental, de reggae et de pop/funk, se font connaître au delà des frontières du Maroc, et bientôt, leur public outre-mer les réclame. Ainsi, Hamid Bouchnak et ses frères enchainent des tournées en Europe et dans le monde arabe à la rencontre de leurs fans.

Le groupe se sépare en 1992 d'un commun accord et sort pour cela « Ana Ghadi » (Je pars). C'est un cadeau au public qui les a suivis et soutenus durant leur carrière. Hamid Bouchnak revoit souvent ses frères plus tard et ils collaborent même ensemble sur certains titres.

Hamid Bouchnak décide de se lancer alors en solo. En 1995 avec « Rahet Liyyam » (les jours sont passés) puis « Ya Bent Ennas » en 1996. Le titre « Laafou Ya Moulana » lui permet de se démarquer et de se faire un nom dans le milieu en temps que Hamid Bouchnak et non plus comme étant membre de l'ancien groupe des frères Bouchnak.

MCM international le gratifie, en 1997, du prix de meilleur chanteur de l'année avec son titre en duo avec son grand ami, le chanteur Malek « Ma bka lina amal » (il ne nous reste plus d'espoir).

A l'occasion de la participation du Maroc à la Coupe Du Monde 1998 en France, Hamik Bouchnak sort la chanson « Allez, Allez » afin d'encourager les lions de l'Atlas. Le single fait partie de son album « Planète Maroc ».

Désormais citoyen franco-marocain, Hamid Bouchnak retourne enfin en 2004 avec l'album « Moussem » qui marque un nouveau départ avec un nouveau son et un tout nouveau look.

En 2010, Hamid Bouchnak sort « Hamid » son 10ème album qui vient s'ajouter à la longue liste d'une carrière riche de musique dite 'World' et de sonorités qui restent profondément marocaines tout en s'ouvrant à la musique du monde.

حميد بوشناق (1969، وجدة)، مغني مغربي، يجمع في غنائه النغمات الموسيقية الأندلسية، العربية والإسبانية والفرنسية، والراي والبوب. ورث عن أبيه الذي كان استاذا في الموسيقى الأندلسية، إتقان الأساليب الموسيقية لغرب المغرب العربي. ومنذ سن الخامسة، عرف بدايته على الساحة الموسيقية بين أحضان مجموعة "الإخوان بوشناق". وتميز الشاب حميد بصوته وشخصيته عن إخوانه. في 1992، انحلت المجموعة وانطلق حميد في مسيرة انفرادية حيث أخرج ثلاثة ألبومات على التوالي "راية الأيام" و"يا بنت الناس" و"لعفو يا مولانا". في عام 1997، توجت MCM حميد بوشناق بجائزة أفضل أغنية ناطقة بالفرنسية من أجل أداء قطعة " Il ne nous reste plus d'espoir" في ديوتو مع مالك.


Célébrités Sélection contient prés de 3 000 célébrités et 50 000 photos et adresses. La recherche très rapide se fait à l'aide de l'index alphabétique ci-dessus, les célébrités étant classées par nom ou nom de scène.
Cheb Hasni | Nancy Ajram | Samir Loussif | Hayfa Wahbi |
Svp Un J'aime إضغط على